Quelques précisions sur les caractères


cartescaracteres

Voici mon avis que sur quelques questions sur les caractères (extension Politique) dont la réponse ne figure pas encore dans LA faq en français sur BGG.

Q : Bien que la règle indique « systématiquement », le seigneur Tyrannique taxe-il quand même le village où il se trouve s’il ne le contrôle pas : prisonnier, assiégeant  une fortification, en simple campement sur un village ?
R : Non, pas s’il est prisonnier. Mais oui s’il est libre de mener ses actions tyranniques sur le village, même s’il ne le contrôle pas.

Q : Bien que la règle indique « Il est toujours possible », peut-on mettre une révolte sur le seigneur Tyrannique s’il est prisonnier ?
R : Non.

Q : Le seigneur Malchanceux empêche-t-il de mettre une carte Bonnes récoltes ou Beau temps sur l’évêché s’il est prisonnier ?
R : Oui, sa présence suffit.

Q : Le seigneur Maudit attire-il les calamités lorsqu’il prisonnier ?
R : Oui, sa présence suffit.

Q : Le seigneur Béni est-il immunisé contre la peste même prisonnier ?
R : Oui.

Q : Le seigneur Charismatique perçoit-il un écu s’il se trouve sur un chef-lieu d’évêché mais sans en avoir le contrôle : prisonnier, assiégeant une fortification, en simple campement sur un village ?
R : Oui, même prisonnier les foules et ses geôliers lui font un traitement de faveur.

Qu’en pensez-vous ?

Attaquer avec des archers seuls ?


archers_01_15mm_ecossais

Attaquer avec un archer seul (et un seigneur bien sûr) peut être intéressant pour s’emparer d’un village non fortifié uniquement gardé par un pion Sergents. Un village avec un moulin par exemple.

Car cela permet de gagner à coup sûr au moment du tir des archers sans qu’aucun round de bataille ne soit engagé, autrement dit sans que le défenseur ne puisse se défendre.

C’est pratique quand on a plein de seigneur et qu’on veut absolument occuper un village.

archers_02

Mais attention au retour de manivelle car ça laisse le seigneur seul avec un archer, vulnérables pour le tour suivant. Même en calculant bien son coup, il faut quand même être prêt à perdre le seigneur car à Fief les imprévus sont fréquents : une révolte suffirait à tuer le seigneur et l’archer, et à balayer l’éventuel moulin.

Avez-vous d’autres petites astuces de ce genre ?

St Médard : poste avancé de St Gérôme


StMedard

Situé au milieu-est du plateau, St Médard peut parfois être un village de départ intéressant à 3 ou 4 joueurs comme poste avancé de St Gérôme. Mais St Médard est sous l’influence de Villeneuve, ce qui la rend fragile. Car St Médard est un verrou vers St Gérôme et surtout vers Tournus. Et St Médard ne permet pas d’avoir rapidement un titre d’évêque.

Avantages :

  • Dans un Fief de 3 villages
  • Influence directement Villeneuve, St Gérôme, St Andromy
  • Influence indirectement Charolles, Mazilles, Tournus, Bourg, Les Essarts qui sont des villages importants
  • Comme St Médard est excentrée dans son évêché, cela permet de profiter des bonnes récoltes et beaux temps mises par le joueur qui contrôle Blaye et ses alentours

Inconvénients :

  • Pas chef-lieu d’évêché
  • Sous l’influence de Villeneuve qui est une place « instable »
  • Dans le grand évêché de Blaye, ce qui rend difficile l’obtention du titre d’évêque de Blaye
  • N’a pas vraiment de village pour servir de base arrière

St Gérôme : sûre mais exigüe


StGerome

St Gérôme est un village stratégique entre le nord et le sud du plateau mais sa position excentrée à l’est fait qu’on peut préférer St Médard pour démarrer.

Avantages :

  • Chef-lieu d’évêché
  • Fief de 3 villages
  • Influence directe sur St Médard, et indirecte vers Tournus, Villeneuve
  • Le titre d’évêque peut être obtenu la plupart du temps sans trop de difficultés
  • Base arrière possible vers St André … pour mettre un moulin par exemple

Inconvénients :

  • Excentrée à l’est
  • Le Fief est relativement fragile à cause de St Médard

Le caractère de la dame D’Arc a son importance


jeannedarc_01_1024x671

Quelle satisfaction et quel sentiment d’invincibilité lorsqu’on pose la carte D’Arc sur une dame avec un caractère puissant :

  • « Béni » : ne subit pas la peste (1)
  • « Téméraire »/ »Intrépide » : +1f au total des dés en attaque (2)
  • « Cruel » : exécute ses prisonniers
  • « Tempétueux » : se déplace et combat par mauvais temps
  • « Ingénieux » : engins de siège
  • « Furtif » : souterrain

Par contre, il y a sentiment de gâchis lorsqu’on est contraint de faire D’Arc une dame au caractère « Rapide ».

Et il y a même un caractère totalement contre-indiqué pour D’Arc : c’est « Lâche ».

Qu’en pensez-vous ?

 

(1) Hier j’ai eu une D’Arc bénite qui a pu échapper à la peste. Enorme émotion !
(2) J’ai mis « Téméraire »/ »Intrépide » car la règle indique « Téméraire » mais la carte de caractère indique « Intrépide ».

Un siège manqué


citefortifiee_couvertoirade_1_800x600

Après avoir convoqué ses bannerets, unifiés sous le commandement d’Isabelle de Bourg (joueur blanc), le roi Othon et sa troupe (joueur bleu) fit mouvement et se rendit devant la cité fortifiée de Mazilles. Isabelle fit de même avec la ferme intention de tirer parti de cette bataille : obtenir les honneurs du roi, voire le titre de baronne pour la prise de la cité.

Mais au moment de livrer bataille, le rapport des éclaireurs fut sans appel, d’autant que le passage souterrain qui devait faciliter les opérations avait été comblé depuis plusieurs mois semble-t-il : Mazilles était en réalité très bien défendue par le baron Gauvain et l’ensemble de ses chevaliers (joueur jaune). Sa majesté Othon et dame Isabelle décidèrent d’assiéger la ville. Tous deux se lancèrent dans la construction de trébuchets. Et ils envoyèrent leurs sapeurs au pied des fortifications.

Le pauvre Gauvain était isolé : sa tante Guenièvre était en pleine bourrasque et ne pouvait pas apporter ses maigres renforts, et Gauvain ne fût pas assez persuasif (ou riche) pour convaincre le seigneur de St Médard de lui venir en aide. Heureusement, Gauvain comptait dans ses rangs un personnage fort discret et craint de tous à cause de sa connaissance des plantes et de leur pouvoir meurtrier. Gauvain lui confia une mission secrète dans les lignes adverses.

Ce fût fait : le roi mourut soudainement (je vous passe les détails). Et cela désorganisa complètement les troupes royales qui furent contraintes de lever le siège sur leur partie des remparts. Isabelle ne pouvait désormais plus compter sur les engins de siège d’Othon (enterré à la hâte, sans la cérémonie qui sied à un roi), ni sur le soutient de ses troupes pour attaquer la cité [NDLA : pas de seigneur, pas d’alliance de circonstance].

Isabelle compta ses troupes et décida de poursuivre le siège en espérant l’arrivée de renforts ou d’un proche d’Othon pour reprendre le commandement de son armée.

C’est alors que dame Guenièvre, qui avait rassemblé de nouvelles troupes, vint en renfort de Gauvain. Isabelle était désemparée. Elle ne pouvait plus attaquer, même avec ses nouveaux engins de siège. Et elle dû lever le siège et laisser la place, en abandonnant les anciennes troupes du roi défunt à leur propre sort.

La grand bataille et le siège royal étaient manqués !

Fief version cartes


cartesseigneurs

Je réfléchis à une version « cartes » de Fief, sans plateau de jeu ni pions.
Je pense introduire des personnages secondaires comme meunier, forgeron, architecte-bâtisseur, etc, et une nouvelle construction Cathédrale. Mais la route est longue …

Je suis preneur de bonnes idées. Faites tourner vos neurones 😀

Liste des villages du plateau


Voici la liste des 24 villages du plateau avec le lien vers l’article de ce site (11 pour le moment, 2 en cours), le nombre de route de chaque village, le fief, le numéro et le nom de l’évêché.

Village

Nb

route

Fief

Evêché

Evêché

Tournus

2

Tournus-Belleville-Pugnac

2

Tournus

Belleville

2

Tournus-Belleville-Pugnac

3

St Gérôme

Pugnac

3

Tournus-Belleville-Pugnac

3

St Gérôme

Mazilles

3

Mazilles-St Andromy

2

Tournus

St Andromy

3

Mazilles-St Andromy

2

Tournus

Sennecy

2

Sennecy-L’Epervier-Châteauneuf

1

Blaye

L’Epervier

3

Sennecy-L’Epervier-Châteauneuf

1

Blaye

Châteauneuf

2

Sennecy-L’Epervier-Châteauneuf

2

Tournus

Beaujeu

2

Beaujeu-La Salle-Blaye-Charolles

5

Sigy

La Salle

3

Beaujeu-La Salle-Blaye-Charolles

1

Blaye

Blaye

2

Beaujeu-La Salle-Blaye-Charolles

1

Blaye

Charolles

3

Beaujeu-La Salle-Blaye-Charolles

1

Blaye

Sigy

2

Sigy-St Ciers d’Abzac-Marcamps

5

Sigy

St Ciers d’Abzac

3

Sigy-St Ciers d’Abzac-Marcamps

5

Sigy

Marcamps

2

Sigy-St Ciers d’Abzac-Marcamps

4

Bourg

St Paul

3

St Paul-Les Essarts

5

Sigy

Les Essarts

3

St Paul-Les Essarts

4

Bourg

St Vivien

2

St Vivien-Bourg-Villeneuve-La Buissière

4

Bourg

Bourg

3

St Vivien-Bourg-Villeneuve-La Buissière

4

Bourg

Villeneuve

4

St Vivien-Bourg-Villeneuve-La Buissière

1

Blaye

La Buissière

2

St Vivien-Bourg-Villeneuve-La Buissière

3

St Gérôme

St Médard

3

St Médard-St Gérôme-St André

1

Blaye

St Gérôme

3

St Médard-St Gérôme-St André

3

St Gérôme

St André

2

St Médard-St Gérôme-St André

3

St Gérôme

Pugnac : le verrou entre Tournus et St Gérôme


Pugnac

Excentrée à l’est du plateau, Pugnac est un verrou entre le nord et le sud du plateau. C’est souvent un lieu de bataille archarnée ou une source d’alliance. Mais attention dans ce cas. En effet, le seigneur de Tournus ne doit en aucun cas laisser Pugnac aux mains d’un adversaire … pas même d’un allié qui pourrait être tenté de retourner sa veste pour prendre Tournus.

Avantages :

  • Fait partie d’un fief de 3 villages. Le titre de Comte de TournusBelleville-Pugnac est donc rapide à obtenir.
  • Le fief de TournusBelleville-Pugnac est à cheval sur 2 évêchés (possibilité de disperser ses moulins).
  • Pugnac est une place clé entre St Gérôme et Tournus qu’elle influence toutes deux directement.
  • Influence plus lointaine sur Mazilles et St Andromy.

Inconvénients :

  • Pas chef-lieu d’évêché.
  • Très excentrée. Pugnac fait face à St Gérôme et n’a guère d’autre raison d’être.
  • Mobilise des troupes en défense et affaiblit les capacités du joueur à attaquer/défendre ailleurs. En général le joueur qui se trouve en face à St Gérôme est contraint de faire de même, ce qui l’affaiblit aussi pour guerroyer ailleurs (ce qui peut être une stratégie).
  • Difficile d’avoir assez de voix pour être élu évêque de St Gérôme sans contrôler aussi St Gérôme.
  • N’est pas une position de départ optimale, sauf à 3 ou 4 joueurs pour tenter de contrôler à la fois le fief de TournusBelleville-Pugnac et celui de St GérômeSt Médard-St André, mais c’est compliqué.

Le grand tapis est vraiment énorme !


tmp_8533-20160714_1643081936261830

Nous avons joué à 5 hier sur le grand plateau de jeu. C’est immense : pas la place de mettre les cartons de famille. Mais c’est aussi un confort de jeu accru : pas le peine de ranger les troupes dans le village ; certains ne faisaient pas de piles.
Une partie épique de 5 heures.

Le tapis 88 x 166 cm se commande ici http://boutique.asyncron.fr/index.php/epopee/fief.html