Le seigneur Persuasif contre un château mal défendu


Image associée

La situation : Quentin le Persuasif (caractère Persuasif de l’extension Politique) arrive avec sa troupe de chevaliers (un seul pion) devant le château de St Médard. La défense de ce château a manifestement été négligée car le jeune Othon n’est accompagné que d’une troupe de sergents (un seul pion). La phase Combat débute. C’est au joueur qui joue Quentin. Un souterrain lui aurait permis de déclarer le combat mais ni ses alliés ni lui n’a de carte adéquate.

Rappel de la règle de l’extension Politique : Persuasif – Avant chaque bataille à laquelle il participe, ce seigneur peut convertir à sa cause un sergent adverse (un pion SERGENTS adverse est remplacé par l’un des pions SERGENTS de sa famille, pris dans sa réserve).

La question : Quentin le Persuasif peut-il faire changer de camp le sergent qui défend le château, même s’il n’a pas assez de points de combat pour lancer un dé d’attaque ?
Il ferait ensuite prisonnier Othon et prendrait le contrôle du château.

~~~

Ma réponse est non. Et la vôtre ?

Mon explication : Pour que l’effet du seigneur Persuasif puisse opérer, il faut qu’il participe à la bataille, et donc que la bataille ait pu être déclarée. Autrement dit, Quentin doit avoir assez de points de combat pour avoir au moins un dé de combat contre le château de St Médard, et pouvoir déclarer la bataille.
Or ce n’est pas le cas puisqu’il n’est accompagné que d’un chevalier.

Evidemment, la question ne se pose pas si Quentin fait une alliance de circonstance qui permet d’avoir 7 points de combat ou plus contre le château. Car dans ce cas il a un dé de combat contre le château, il peut déclarer la bataille, et il peut exercer son pouvoir de persuasion avant le lancer de dé : le sergent change de camp, Othon est fait prisonnier, et St Médard passe sous son contrôle. Sans qu’aucun dé de combat n’ait été lancé.

~~~

N’hésitez pas à laisser une réaction à cet article ou à m’envoyer un mail.

Publicités